La maison du bonheur est née d’une passion  que j’ai développée sur plus de 20 ans dans le domaine des brocantes. Aujourd'hui, je souhaite  en faire mon métier et partager mon expérience et mes objectifs avec les clients.

Pourquoi se considérer comme « passeur de mémoire » ?

Les objets ont une vie. Chacun à sa propre utilité mais, ils peuvent être utilisés de manières différentes.

Certaines personnes utiliseront un vase destiné à y mettre des fleurs comme vide poche ou  il servira de cachette pour des objets de valeur.

 

Tous les objets de seconde main peuvent raconter une histoire. Leur usure et leur transformation est leur langage.

Ils sont aussi le témoin de ce qui se passe autour d'eux comme par exemple le livre aux bords noircis, témoins d’un incendie, un drame pour une famille.

Les objets sont les témoins du passé, ils sont chargés de nos émotions et de notre histoire

​Il faut donc les transmettre pour qu'ils puissent entretenir la mémoire de ce qu'ils ont vécu et avec qui ils ont vécu.

Voilà pourquoi « La maison du bonheur » est  passeur de mémoire.